Post Cover Essaouira

Essaouira | Guide pratique pour organiser votre séjour

Que vous soyez passionné par l’histoire et la culture, amateur de sports nautiques ou simplement en quête de détente sur des plages de sable fin, Essaouira a tout pour vous séduire.

Dans ce guide pratique, nous vous partageons toutes les informations dont vous avez besoin pour organiser votre séjour et tirer le meilleur parti de votre visite à Essaouira.

Entrée de la vieille ville d'Essaouira
Entrée de la vieille ville d’Essaouira
Envie de partir à la découverte d’Essaouira ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure pour vivre une expérience inoubliable, parfaitement adaptée à vos attentes et à votre budget.

Contactez-nous à hello@nanoo.travel pour obtenir votre devis personnalisé.

Essaouira en quelques mots

Communément surnommée la “cité du vent“, la “cité des alizés” ou encore la “Saint-Malo marocaine”, Essaouira est une ville portuaire située sur la côte atlantique du Maroc, à 173 km au nord d’Agadir, à 174 km à l’ouest de Marrakech et à 406 km au sud-ouest de Casablanca.

En 1506, les Portugais y édifient une forteresse, le Castelo Real, et des remparts, rapidement abandonnés devant la résistance de la population locale.

À partir de 1760, le sultan Mohammed ben Abdallah, également connu sous le nom de Mohammed III, confie la construction de la ville proprement dite à plusieurs architectes de renom. Souhaitant créer un port fortifié capable de rivaliser avec les puissances européennes de l’époque, il charge l’architecte français Théodore Cornut de tracer le plan de la ville. Son nom d’origine, “Mogador“, est changé en Essaouira (“la bien dessinée” en berbère).

Vue de l'île de Mogador depuis la plage d'Essaouira
Vue de l’île de Mogador depuis la plage d’Essaouira

Pour encourager le développement d’Essaouira et pour concentrer le commerce du sud vers cette ville, le port d’Agadir est fermé en 1767 et le souverain Mohammed III ordonne à tous les Européens établis sur les autres villes de venir s’installer à Essaouira, qui devient la capitale diplomatique du pays.

En 1807, la kasbah d’Essaouira est surpeuplée. Moulay Slimane ordonne alors le déplacement des Juifs dans un mellah. Marchands, artisans, bijoutiers, colporteurs, le nombre de Juifs dépasse celui des musulmans jusqu’au début du XIXe siècle.

Le 15 août 1844, la France bombarde la cité dans le cadre de la guerre franco-marocaine. À la suite de ce bombardement, la ville entre dans une phase de déclin, qui se poursuit avec le début du protectorat français du Maroc en 1912 et l’impossibilité pour le port d’Essaouira de recevoir les gros bateaux modernes à fort tirant d’eau. En 1967, à la suite de la guerre des Six Jours, la communauté juive quitte la ville pour s’installer en Israël, ce qui provoque une importante baisse de population.

Essaouira connaît toutefois une renaissance spectaculaire depuis le début des années 1990 grâce au tourisme et à sa vocation culturelle. En 2001, la médina d’Essaouira est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Remparts d'Essaouira
Skala de la médina d’Essaouira

Comment se rendre à Essaouira ?

En fonction de votre point de départ, plusieurs options existent pour rejoindre Essaouira.

Situé à 15 kilomètres du centre-ville, l’aéroport d’Essaouira (Essaouira-Mogador) est desservi par plusieurs compagnies aériennes (Royal Air Maroc, Transavia, Ryanair, Easyjet) en provenance, notamment, de Marrakech, Casablanca, Paris, Madrid ou Londres.

➜ Depuis la Belgique, Ryanair propose des vols directs Bruxelles Charleroi – Essaouira, avec une durée moyenne de vol de 3h43.

Vols Ryanair Bruxelles Charleroi - Essaouira
Vol direct Ryanair de Bruxelles Charleroi à Essaouira

Si les vols desservants Essaouira ne conviennent pas, il est également possible d’atterrir dans un autre aéroport, comme Marrakech ou Agadir, et de rejoindre Essaouira par la route, en bus, en taxi ou en voiture.

Les deux principales compagnies de bus du pays, Supratours et CTM, desservent Essaouira depuis Agadir (3h), Marrakech (2h30) et Safi (2h30). Le prix des billets varie en fonction de l’heure de départ et de la catégorie de bus ; il faut compter en moyenne 10€ par personne.

Au Maroc, il y a deux catégories de taxi : les taxis collectifs (ou grands taxis) et les taxis privés. Facilement identifiables grâce à leur code couleur (jaunes à Marrakech, bleus à Essaouira et à Rabat, rouges à Casablanca, Agadir et Fes), les grands taxis relient les villes entre elles et partent quand la voiture est pleine. Le prix du trajet est à négocier avec le chauffeur. De nombreuses compagnies proposent par ailleurs des taxis avec chauffeur privé, avec un tarif fixé à la course, et non pas par personne. Il faut compter 70€ pour un trajet Marrakech – Essaouira et 90€ pour un trajet Agadir – Essaouira.

Enfin, si les compagnies internationales de location de voiture ne sont pas présentes à Essaouira, il est néanmoins possible de s’adresser à des agences de location indépendantes ou de louer une voiture directement depuis Marrakech par exemple. Il faut compter 20€ par jour pour une petite voiture et entre 35€ et 50€ pour une voiture type Dacia Duster ou Dacia Lodgy (7 personnes).

Comment se déplacer à Essaouira ?

Depuis l’aéroport d’Essaouira, des taxis sont disponibles sur demande. Pour se rendre au centre-ville, le trajet dure 20 minutes et le prix conseillé est de 150 Dhs (13€).

Une fois à Essaouira, il est facile de se déplacer à pied dans la médina et le centre-ville, mais un taxi ou une voiture de location seront nécessaires pour explorer les environs ou se rendre sur les plages plus éloignées.

➜ L’état des routes est en général bon et les contrôles radars sont très présents. Ne soyez pas surpris de rencontrer 2 radars à 50 kilomètres de distance ! Il y a par ailleurs des barrages de police aux entrées et sorties de ville, avec éventuel contrôle des papiers.

Quand partir à Essaouira ?

Fortement influencée par l’océan Atlantique nord et les eaux froides de cette latitude, Essaouira bénéficie d’un climat semi-aride doux, dans l’axe du courant des Canaries et des alizés.

Grâce à un vent omniprésent, les températures moyennes fluctuent de 18°C en janvier à 22°C en juillet et dépassent rarement les 30°C. La température de l’eau varie quant à elle de 17°C à 21°C.

Les étés sont chauds et secs, sans chaleur excessive grâce à la proximité de la mer ; les hivers sont doux et légèrement pluvieux. La saison la plus pluvieuse s’étale d’octobre à avril et la saison sèche de mai à septembre.

Pour les amateurs de sports de glisse, les mois de mai à septembre sont fortement recommandés car les vents sont à ce moment plus favorables pour le kitesurf, le surf et la planche à voile.

Kitesurf sur la plage d'Essaouira
Kitesurf sur la plage d’Essaouira

Où loger à Essaouira ?

Pour un court séjour, ou un séjour dédié à la visite des principaux sites touristiques de la ville, mieux vaut choisir un hébergement dans la médina. Pour un séjour plus long, ou un séjour dédié aux sports de glisse, un hébergement en bord de plage ou dans l’une des petites bourgades entourant Essaouira fera parfaitement l’affaire.

La médina et le charme authentique des riads

Dans la médina, les quartiers Kasbah au sud-ouest et Chbanat au nord-est regorgent de petits hôtels et de riads traditionnels, gérés comme maison d’hôtes (réservation à la chambre) ou comme location saisonnière (location du riad entier, avec ou sans personnel de maison). Dissimulées des regards extérieurs par de grandes portes en bois et d’austères façades, les différentes pièces de vie d’un riad s’organisent autour d’un patio central, sur deux ou trois niveaux, souvent surplombé par un toit terrasse.

Choisir de loger dans un riad, c’est opter pour une situation centrale, au coeur de l’animation (parfois bruyante) de la médina. Si ce type d’hébergement fait la part belle au mobilier traditionnel et à une décoration chaleureuse et authentique, il faut savoir que les espaces verts y sont restreints et les piscines en général absentes (certains riads disposent toutefois de petits bassins de nage ou de jacuzzis sur le toit). Les ruelles de la médina ne sont par ailleurs pas accessibles en voiture. À ne pas oublier quand on boucle ses valises 😅

Niveau budget, le prix d’une nuit en riad varie de 45€ à 90€ selon le niveau de confort et la saison. Il est toutefois possible de trouver un lit en auberge de jeunesse à moins de 20€, comme au très tendance Hostel La Smala dont le rooftop offre une vue magnifique sur les remparts de la ville !

Dans notre liste coups de ❤️

  • Dar al fan, véritable hâvre de paix qui offre 3 chambres privatives
  • Dar Zouina, beau riad de 4 chambres dans une ruelle calme de la médina
  • Mama Lova Essaouira, charmant hôtel boutique disposant d’un super rooftop
  • Hostel La Smala, auberge de jeunesse ultra trendy qui offre des lits en dortoir et des chambres doubles privatives

➜ Mention spéciale pour le Palais Heure Bleue, dont la terrasse, agrémentée d’une piscine chauffée, offre un panorama à 360° sur la médina, la mer et les alentours. Le prix d’une nuit dans ce luxueux Relais & Châteaux ne convient certes pas à toutes les bourses mais il est possible d’y manger, d’y boire un verre en terrasse ou d’y réserver un soin au spa.

La Corniche, en bord de plage

Bordé d’hôtels luxueux et de résidences de standing, le front de mer d’Essaouira est un quartier prisé qui offre des logements plus modernes, dans une ambiance continentale. Malgré sa longue plage de sable fin, Essaouira n’est toutefois pas une station balnéraire à proprement parler car les vents et les vagues rendent la baignade peu agréable. L’endroit convient donc surtout aux amateurs d’activités nautiques.

Plage d'Essaouira
Plage d’Essaouira

À part la plage principale (Tagharte), le secteur ne présente guère d’intérêt. On y trouve néanmoins de chouettes cafés et restaurants en bord de plage, le tout à moins de 20 minutes de marche de la médina.

Océan Vagabond, Essaouira
Restaurant Océan Vagabond, sur la plage d’Essaouira

Niveau budget, les hôtels les plus luxueux se trouvent en bord de plage tandis que la partie résidentielle du quartier propose des locations touristiques plus abordables.

➜ Où manger à Essaouira et dans les environs ? Infos pratiques et adresses coup de coeur vous attendent dans l’article : “Où manger à Essaouira : nos adresses préférées

En campagne, à l’extérieur d’Essaouira

Quand on rentre dans les terres, les vents sont moins puissants, les températures sont plus chaudes. Un hébergement dans la campagne environnante d’Essaouira est donc le choix idéal pour un séjour en mode farniente.

Il suffit de longer la piste P2201, la route R301 ou la nationale N1 pour trouver de nombreuses villas avec piscine (louées à la chambre ou en entier par des particuliers via des plateformes comme Airbnb ou Booking) et de vastes domaines hôteliers nichés dans de véritables oasis luxuriants.

Quelques coups de ❤️ glânés au fil de nos recherches :

  • Le Jardin des Douars, pour son cadre à la fois exotique et somptueux
  • La Maison Flamingo, pour sa belle villa 5 chambres et l’hôtel boutique de 8 chambres qui vient d’ouvrir juste à côté
  • La Villa Baboucha, pour ses 6 chambres au style ethnic chic
  • Dar Koum, pour l’ambiance relax de ses 4 belles chambres
  • Baberrih, pour sa situation unique sur la magnifique plage de Tissa
  • Villa Arkane, pour le luxe et l’espace d’une maison d’architecte de 6 chambres
  • Dar Mandarine, pour le charme d’une authentique maison beldi de 4 chambres
  • La Maison Bohème, pour ses 5 chambres au milieu des oliviers et des arganiers
  • La Casa Hadid, pour la vue somptueuse et le charme de cette ancienne maison traditionnelle de 4 chambres

Sidi Kaouki

À 25 kilomètres au sud d’Essaouira, le petit village de Sidi Kaouki est une alternative locale et beaucoup moins touristique, qui offre des hébergements en bord de mer à des prix vraiment très raisonnables. Hôtels, auberges, écolodges ou logements chez l’habitant, il y en a pour tous les goûts !… Mieux vaut toutefois louer une voiture si on veut profiter de la médina et des activités aux alentours.

Quelques adresses coup de ❤️

  • La Maison des Sables, grande villa de 6 chambres située sur un domaine de 2,5 hectares avec une vue à 360° sur les environs
  • Le Hameau des Cascades, composé de 2 maisons indépendantes (8 chambres au total) réparties dans un jardin de 5000m²
  • La Villa Blanca, qui offre 4 chambres au milieu des champs d’arganiers, à proximité de la plage de Sidi Kaouki
  • Mellow Beach House, maison éco-responsable de 7 chambres, sur les hauteurs de Sidi Kaouki
  • La Mouette et les Dromadaires, adresse confidentielle qui offre 4 chambres doubles avec vue sur mer, sans ondes wifi

Diabat

À quelques kilomètres au sud d’Essaouira, Diabat est un tout petit village connu pour avoir accueilli Jimi Hendrix dans les années 1970. Hormis le Café Jimi Hendrix, le nombre d’établissements est assez restreint dans le village. Sur les hauteurs, en bordure du Golf de Mogador, l’hôtel Sofitel propose un hébergement en chambres ou en villas privatives.

Juste en face, l’auberge Tangaro propose 19 chambres et suites dans un cadre paisible et authentique. C’est dans ce petit hâvre de paix que nous avons posé nos valises pour une semaine ☀️

Bien que situé à l’extérieur d’Essaouira, le Tangaro n’est qu’à quelques minutes en voiture de la plage de Tagharte et de la médina. Pour rejoindre Sidi Kaouki, il faut compter 20 minutes. Quant au golf, il suffit de traverser la rue.

Les chambres doubles offrent tout le confort nécessaire, sans télévision ni climatisation (certaines manquent un peu de rangement 😅). Le copieux petit déjeuner est servi dans le grand patio central, sous les arbres et les parasols. Autour de la piscine, des transats, des coussins et plusieurs tables permettent de passer une après-midi au calme, loin de l’agitation de la médina. Une adresse à un prix raisonnable pour les amateurs de charme et d’authenticité 😍

Envie de partir à la découverte d’Essaouira ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure pour vivre une expérience inoubliable, parfaitement adaptée à vos attentes et à votre budget.

Contactez-nous à hello@nanoo.travel pour obtenir votre devis personnalisé.
You May Also Like