Zèbres sur les berges du lac Naivasha

Que faire au lac Naivasha | Safari à pied sur Crescent Island

En permettant de partir à pied à la rencontre des animaux sauvages, le lac Naivasha offre une expérience immersive unique au cœur de la biodiversité africaine. Mais jusqu’à quel point peut-on s’approcher des animaux lors d’un tel safari ? Découvrez-le en image plus bas dans l’article 🦓

Tenté.e par l’aventure d’un safari au Kenya ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure, avec un itinéraire et des hébergements adaptés à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous dès maintenant à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.

Rives du lac Naivasha
Rives du lac Naivasha (Copyright @Virginie Lévèque)

Le lac Naivasha en quelques mots

Situé à environ 90 kilomètres au nord-ouest de Nairobi, le lac Naivasha est l’un des seuls bassins d’eau douce de la vallée du Grand Rift. Son appellation vient du nom masaï Nai’posha, qui signifie “eaux agitées”, en lien avec les tempêtes soudaines qui peuvent s’y déclencher.

Situé à 1884 mètres d’altitude, le lac Naivasha couvre une superficie de 139 km2. Très peu profond, 6 mètres en moyenne, il connaît une forte variation de superficie en fonction du volume des précipitations, jusqu’à 1000 km2 pendant la saison des pluies.

Naïvasha Lake, Kenya
Fin de journée sur les hauteurs du lac Naivasha

Bordé par les pentes ardues du volcan Longonot, des marécages et des forêts d’acacias, le lac est un véritable sanctuaire pour plus de 400 espèces d’oiseaux, ainsi que pour une grande quantité d’hippopotames. Depuis 1995, le lac est reconnu comme site Ramsar, ce qui en fait un écosystème aquatique d’importance mondiale.

Entre 1937 et 1950, le lac Naivasha était utilisé comme lieu d’amerrissage par les hydravions de l’Imperial Airways. Aujourd’hui, toute la région est un important producteur de roses et de fleurs coupées destinées à l’exportation.

Quels animaux voir au lac Naivasha ?

Le lac Naivasha est célèbre pour ses importantes populations d’hippopotames et la grande variété d’oiseaux qu’on peut y observer, parmi lesquels aigles marins, hérons Goliath, martins-pêcheurs, choucadors, pélicans et flamants roses.

Girafes, zèbres, buffles, impalas et gazelles de Thompson peuvent également être observés en abondance sur les rives autour du lac et sur la presqu’île de Crescent Island.

Zèbres sur les rives du lac Naivasha
Zèbre sur les rives du lac Naivasha (Copyright @Virginie Lévèque)

Où faire un safari à pied au lac Naivasha ?

En raison du développement urbain, la faune ne se déplace plus aussi librement qu’avant sur les berges du lac NaivashaRestreints à des zones de conservation comme Crescent Island et Sanctuary Farm, les animaux, bien que toujours sauvages, se sont progressivement habitués aux humains qui peuvent marcher à proximité sans les effrayer et sans aucun danger puisque la zone ne compte aucun prédateur 🦁

Crescent Island Game Sanctuary

En 1988, les eaux du lac Naivasha baissent tellement qu’elles laissent apparaître Crescent Island. Cette presqu’île en forme de croissant abrite une incroyable diversité d’écosystèmes où girafes, gnous, cobes de Fassa, zèbres, buffles, gazelles et antilopes évoluent librement entre marécages, zones boisées et plaines herbacées. Sur les berges, pélicans, cormorans, hérons et balbuzards sont recensés en abondance. Il y a plus d’animaux par hectare sur Crescent Island que dans tout autre parc du Kenya !

Nommée sanctuaire animalier par le Gouvernement kenyan et souvent choisie par les réalisateurs de documentaires animaliers comme lieu de tournage, Crescent Island est surtout célèbre pour avoir été le lieu de tournage du film “Out of Africa”.

Bon à savoir

  • Les frais d’entrée, à payer sur l’île, s’élèvent à 33$ par adulte et 16$ par enfant.
  • Crescent Island n’est accessible que par bateau et ne propose aucun service de navette. Si plusieurs bateliers proposent de faire le trajet, beaucoup le font en réclamant aux visiteurs un forfait qui n’a pourtant rien à voir avec Crescent Island. Nous en avons malheureusement fait l’expérience, comme je le raconte ci-dessous 😞

Sanctuary Farm

Exploitation laitière, élevage de chevaux, Sanctuary Farm est aussi une importante zone de conservation dont le prix d’entrée est bien plus abordable que celui de Crescent Island juste en face.

➜ Nous avons découvert Sanctuary Farm par hasard, à l’initiative de guides et bateliers qui disaient nous emmener sur Crescent Island. Si l’expérience vécue sur place n’a probablement pas grand chose à envier à celle d’un safari à pied sur Crescent Island, je regrette toutefois le manque de transparence sur les forfaits proposés et la destination finale. Quand on sait qu’une entrée au Sanctuary Farm coûte 6€ par adulte, le fait d’avoir payé 5 fois le prix laisse tout de même un goût amer… Au risque de le répéter, ne payez aucun droit d’entrée avant d’avoir mis les pieds sur Crescent Island !

Lake Naivasha Crescent Camp
Lake Naivasha Crescent Camp

Notre expédition safari commence au Lake Naivasha Crescent Camp, où nous payons la location de bateaux et nos entrées pour Crescent Island. Gilets de sauvetage sur le dos, nous voilà répartis dans de petites embarcations pour partir à la découverte des espèces qui peuplent le lac Naivasha.

Embarcations pour le lac Naivasha
Rives du lac Naivasha

Sur une île de papyrus, un groupe de cobes de Fassa, aussi appelés cobes à croissant ou waterbucks, nous observe tranquillement.

Cobes de Fassa sur les berges du lac Naivasha
Cobes de Fassa sur les berges du lac Naivasha

Non loin d’eux, quelques hippopotames se prélassent en bord de berge.

Avant de rejoindre la terre ferme, les bateliers regroupent les embarcations pour une démonstration de chasse furtive par un aigle marin posté sur une branche.

Aigle-pêcheur au lac Naivasha

À peine le poisson jeté à l’eau, l’aigle prend son envol, rase la surface de l’eau et ouvre ses ailes pour ralentir son vol tout en projetant ses pattes en avant pour saisir sa proie avec ses serres. Un spectacle savamment orchestré mais néanmoins très impressionnant.

Aigle-pêcheur au lac Naivasha

Débarquement sur les berges, entre les arbres morts. Notre ranger ouvre la marche et nous montre les dégâts causés par la montée parfois très soudaine des eaux du lac.

Rives du lac Naivasha

À quelques mètres, un troupeau de zèbres ne semble guère s’inquiéter de notre présence. Un zébreau de quelques semaines ne quitte pas sa maman d’une semelle…

L’ambiance est très sereine. On prend le temps de les observer. On parvient même à s’en approcher suffisamment pour un portrait de famille que nous ne sommes pas prêts d’oublier 🤩

Parmi les zèbres au Sanctuary Farm

Apparemment plus farouches, les gnous nous toisent quelques minutes avant de tourner les talons.

Gnous au Sanctuary Farm

Au milieu d’une forêt d’acacias, plusieurs girafes se régalent. C’est l’occasion de s’en approcher de vraiment très très près… Un souvenir inoubliable, pour les petits comme pour les grands !

À proximité des girafes au Sanctuary Farm
À proximité des girafes au Sanctuary Farm

Ainsi se termine notre safari à pied sur les berges du lac Naivasha…

Bon à savoir

  • Des frais de conservation de 1000 KES par adulte et 500 KES par enfant sont à payer à l’entrée du portail de Sanctuary Farm.

Que faire à proximité du lac Naivasha ?

Situé à quelques kilomètres du lac Naivasha, le parc national de Hell’s Gate se situe à 1524 mètres d’altitude.
De taille réduite, à peine 70km2, le parc est toutefois connu pour sa variété d’espèces sauvages, la beauté de ses paysages volcaniques et les nombreuses activités qui y sont offertes : randonnées à pied – pas de félins ici, même si ces gorges ont inspiré Walt Disney pour le décor du Roi Lion – promenades à vélo, mais aussi escalade et sources d’eau chaude.

À ne pas manquer dans le parc national de Hell’s Gate :
> la Fisher Tower, une impressionnante tour volcanique de 25 mètres qui a servi de décor à de nombreux films
> le circuit de Buffalo, une superbe boucle d’environ 15 kilomètres qui permet de découvrir de magnifiques paysages, notamment des vues sur le mont Longonot
> les gorges de Njorowa, fortement appréciées pour leurs falaises basaltiques de plus de 10 mètres

Situé au sud-est du lac Naivasha, le mont Longonot est un volcan éteint dont on peut faire le tour du cratère. Une randonnée de 7 kilomètres à plus de 2700 mètres d’altitude, avec des points de vue époustouflants sur la vallée du Grand Rift !
Tenté.e par l’aventure d’un safari au Kenya ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure, avec un itinéraire et des hébergements adaptés à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous dès maintenant à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.

You May Also Like