Plaines du parc national Amboseli
Plaines du parc national Amboseli (Copyright @Virginie Lévèque)

Safari au Kenya | Guide de voyage complet

Pour beaucoup, le Kenya est le pays du safari. Lions, rhinocéros, éléphants, gnous, zèbres se comptent par centaines, voire par milliers, dans les nombreuses réserves naturelles du pays. Parfois, on les aperçoit même aux portes de la capitale, dans le Parc National de Nairobi. Mais au-delà des safaris, la diversité des paysages, l’ouverture vers l’océan Indien et les attraits culturels des différentes régions sont autant de visages à découvrir en sol kenyan. Retrouvez ci-dessous toutes les informations pratiques pour organiser votre prochain séjour au Kenya.

Vous rêvez d’un voyage au Kenya, entre plages et safaris ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure, avec un itinéraire et des hébergements adaptés à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.


Le Kenya en bref

  • Localisation : Situé en Afrique de l’Est, bordé par l’océan Indien à l’est, le Kenya partage ses frontières avec la Somalie au nord-est, l’Éthiopie au nord, le Soudan du Sud au nord-ouest, l’Ouganda à l’ouest et la Tanzanie au sud.
  • Capitale : Nairobi
  • Population : Environ 54 millions d’habitants
  • Langues officielles : Swahili et anglais
  • Économie: L’économie kenyane repose largement sur l’agriculture, le tourisme et les industries manufacturières. Les safaris sont une source de revenus très importante pour le pays.
  • Devise : le Schilling Kenyan – 1€ vaut environ 143 KES – les US dollars récents sont normalement acceptés partout
  • Pourboires : 5 USD pour une table au restaurant – 5 USD par jour et par personne pour le personnel des lodges – 10 USD par jour et par personne pour les rangers et les pisteurs – de 20 à 30 USD par jour par couple/famille pour le chauffeur-guide
  • Communication : Airtel et Safaricom sont 2 compagnies de téléphone mobile locales
  • Décalage horaire : +2h en hiver et +1h en été par rapport à la Belgique et à la France
  • Temps de vol : 8h de vol en moyenne – Brussels Airlines propose maintenant des vols directs de Bruxelles à Nairobi à partir de 479€ l’aller-retour
  • Formalités d’entrée : passeport (avec au moins deux pages vierges dans celui-ci) valable 6 mois à compter de la date d’arrivée et autorisation de voyage électronique à demander dans les 90 jours précédant le départ ($32,50/voyageur)
  • Santé : aucun vaccin n’est exigé en provenance directe de l’Europe mais les voyageurs qui ont transité par les pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique du Sud durant plus de 12 heures doivent présenter un certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Les vaccins universels comme le DT-Polio, l’hépatite A et l’hépatite B sont fortement recommandés, tout comme la prise d’un traitement antipaludéen.
  • Dans votre valise : un adaptateur pour prises électriques de type G (prises anglaises), une lampe frontale, des jumelles, du produit anti-moustiques de type “tropical”, de la crème solaire et un vêtement chaud pour les départs matinaux et les soirées fraîches
Campement près du Masai Mara

Quand faire un safari au Kenya ?

Traversé par l’équateur, bordé par l’océan Indien, le Kenya bénéficie d’un ensoleillement constant (le soleil se lève vers 6h-6h30 et se couche vers 18h30-19h toute l’année) et de températures qui peuvent atteindre les 40°C en période estivale.

Au Kenya, on distingue 4 saisons bien marquées :

  • Deux grandes saisons sèches, de décembre à mars (saison estivale) et de juillet à octobre (saison hivernale)
  • Deux saisons des pluies, d’avril à juin et de novembre à mi-décembre

Si le Kenya offre des possibilités de safari tout au long de l’année, les meilleurs moments pour faire un safari correspondent aux saisons sèches. Les pistes sont facilement praticables, la végétation est moins haute et moins dense, et la sècheresse pousse les animaux à se regrouper autour des points d’eau, ce qui facilite grandement leur observation.

Pendant la saison des pluies, les paysages sont plus verts et les tarifs d’hébergement sont généralement moins élevés mais les fortes averses peuvent rendre beaucoup de routes impraticables.

La saison verte, de novembre à juin, représente une importante période de reproduction pour de nombreux animaux et on peut donc plus facilement observer des bébés animaux à ce moment.

Maman éléphant et ses 3 enfants

Enfin, si vous voulez assister à la grande migration des gnous et des zèbres dans le Masaï Mara, mieux vaut y aller en août ou en septembre.

Comment se déplacer au Kenya ?

Plusieurs moyens de transport sont envisageables en fonction de vos préférences personnelles, de votre itinéraire et de votre budget :

  1. Avion : Pour les déplacements entre les grandes villes et les destinations plus éloignées, l’avion est une option pratique, bien qu’assez chère.
  2. Train : La nouvelle ligne ferroviaire reliant Nairobi à Mombasa (Madaraka Express) permet de rejoindre Mombasa en 5h30 au coût de 6€ par adulte.
  3. Transports en commun : Les bus sont souvent utilisés pour les longs trajets entre les villes, tandis que les minibus (matatus) permettent de se déplacer localement.
  4. Voiture de location : Louer une voiture est probablement l’option la plus populaire pour explorer le Kenya. Pour les safaris, la location d’un véhicule 4×4 est fortement recommandée, de préférence avec un guide professionnel qui assurera la conduite tout en fournissant de précieuses informations sur la faune et la flore.
Sur les pistes du Masai Mara
Sur les pistes du Masai Mara

Quel parc choisir pour un safari au Kenya ?

Le Kenya abrite plus d’une cinquantaine de parcs nationaux et de réserves, chacun offrant des paysages et une faune uniques. Le choix d’un parc pour votre safari au Kenya dépendra donc de vos préférences en matière de paysages, de la faune que vous souhaitez observer et de l’expérience que vous recherchez.

Petit tour d’horizon des parcs les plus emblématiques du Kenya

Située dans le sud-ouest du Kenya, dans le prolongement naturel du parc national du Serengeti en Tanzanie, la réserve du Masaï Mara est mondialement connue pour sa faune abondante, ses vastes plaines caractéristiques et sa migration annuelle des gnous et des zèbres.

Si la réserve du Masaï Mara est moins fréquentée que le Serengeti, elle est tout de même la réserve la plus fréquentée pour un safari au Kenya. C’est aussi l’une des plus chères, avec un droit d’entrée de 100$ par jour pour les adultes non-résidents (50$ pour les enfants de 9 à 17 ans), augmenté à 200$ par jour à partir du 1er juillet 2024.

Curieux de savoir comment se déroule une journée de safari au Masaï Mara ? Découvrez-le ici.

Longeant la frontière de la Tanzanie, à environ 250km au sud-est de Nairobi, le parc national Amboseli est l’un des plus petits parcs du Kenya, et le second parc le plus visité du pays.

Le parc national Amboseli est connu pour ses vastes étendues ouvertes offrant de superbes vues sur le mont enneigé du Kilimandjaro et pour la grande population d’éléphants qu’il abrite.

Pour lire le récit de notre journée de safari au parc national Amboseli, rendez-vous ici.

Le parc national Tsavo est le plus grand parc national du Kenya, divisé en deux sections par la voie ferrée, Tsavo East et Tsavo West. Tsavo East, plus aride, est réputée pour l’observation des éléphants rouges, typiques de la région, tandis que Tsavo West abrite des points d’eau appréciés des hippopotames et des crocodiles.

Comparé à d’autres parcs du Kenya, le parc national Tsavo est moins fréquenté, ce qui offre aux visiteurs une expérience plus exclusive et une atmosphère plus sauvage.

Le parc national du Lac Nakuru est célèbre pour son lac rose et les millions de flamants roses qui viennent s’y nourrir. Le parc abrite par ailleurs une grande variété d’animaux sauvages, notamment des rhinocéros blancs et noirs, des lions, des léopards, des buffles, des girafes, des zèbres, des antilopes et une multitude d’oiseaux.

Situé à proximité de Nairobi, le parc est facilement accessible, ce qui en fait une destination populaire pour les safaris d’une journée ou les courts séjours.

Située dans une région semi-aride avec des paysages typiques de la savane africaine, la réserve nationale Samburu est connue pour abriter la plus forte concentration de léopards, ainsi que des espèces rares telles que le zèbre de Grévy, la girafe réticulée, l’autruche de somalie et l’oryx beïsa.

En raison de sa localisation éloignée et de sa faible fréquentation touristique par rapport à d’autres parcs nationaux, la réserve nationale de Samburu offre une expérience plus exclusive et authentique.

Pour plus d’information, consultez notre article dédié aux différents parcs du Kenya.

Troupeau d'éléphants devant le Kilimandjaro
Troupeau d’éléphants devant le Kilimandjaro (Copyright @Virginie Lévèque)

Quelle durée pour un safari au Kenya ?

La durée idéale pour un séjour safari au Kenya variera en fonction de votre emploi du temps, de votre budget et des parcs que vous désirez visiter. Il est par exemple conseillé de rester au moins 3 jours et 2 nuits pour un safari dans la réserve du masaï Mara, contre 2 jours et 1 nuit pour un safari dans le parc national Amboseli. En moyenne, les voyageurs partent de 7 à 10 jours pour un séjour safari et de 10 à 15 jours pour combiner plages et safaris.

Voici quelques idées d’itinéraire :

  1. Pour un court séjour de 2 à 4 jours, optez pour des parcs nationaux ou des réserves proches des grandes villes, comme le Parc national Nairobi, le Parc national du Lac Nakuru ou le Parc national Amboseli.
  2. Un séjour de 5 à 7 jours vous permettra de varier votre expérience de safari en combinant plusieurs parcs ou réserves, tels que la réserve du Masaï Mara, le Parc national du Lac Nakuru (ou le Lac Naivasha) et le Parc national Amboseli.
  3. Pour un long séjour de 10 jours et plus, vous pourrez explorer plusieurs régions du pays et vous aventurer dans des parcs moins fréquentés, comme le Parc national Tsavo et la Réserve nationale Samburu.

Lions au Masaï Mara

Quel hébergement choisir au Kenya ?

L’offre d’hébergement au Kenya est aussi vaste que diversifiée, allant des camps de tentes rustiques aux lodges de luxe offrant intimité et confort, loin du tourisme de masse. Parmi les options les plus populaires :

  1. Lodges de luxe : Souvent situés à l’intérieur des parcs nationaux ou des réserves privées, avec des vues spectaculaires sur la faune et la flore environnantes, ces établissements offrent un hébergement et des prestations de service haut de gamme (piscine, spa, restaurant gastronomique, activités guidées, etc.).
  2. Tentes de safari de luxe : Offrant généralement une vue panoramique sur la nature environnante, ces tentes sont équipées de lits confortables, de salles de bains privées avec eau courante et électricité. Plusieurs services haut de gamme sont également proposés.
  3. Camps de brousse : Situés dans des zones plus reculées des parcs ou des réserves, les camps de brousse offrent une expérience plus rustique, mais néanmoins confortable (tentes spacieuses, repas préparés et activités guidées).
  4. Logements économiques : Pour les budgets plus serrés, il existe des hébergements plus économiques, comme des pensions de famille, des auberges ou des camps de base, situés à distance variable des parcs nationaux.

Lodge au lac Naivasha

Quel budget pour un safari au Kenya ?

Le budget pour un safari au Kenya peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la durée du safari, la saison de voyage, le nombre de parcs visités et le type d’hébergement choisi.

Voici une estimation des principaux coûts à prendre en compte :

  • Avion : Le coût des vols internationaux dépendra de votre lieu de départ et de la période de réservation. Il faut en général compter entre 500€ et 800€ pour un vol aller-retour au départ de Bruxelles ou de Paris.
  • Déplacements : Selon le type de voiture et les prestations choisies (avec ou sans chauffeur-guide), il faut compter entre 60€ et 150€ par jour pour une location de voiture. Un vol intérieur entre Nairobi et le Masaï Mara coûtera quant à lui entre 150€ et 300€.
  • Frais d’entrée dans les parcs : Les frais d’entrée et les droits de conservation varient en fonction du parc et de la durée du safari. En moyenne, il faut compter entre 50€ et 75€ par jour et par personne. Pour plus de détails, rendez-vous ici.
  • Hébergement : Le Kenya offre des options d’hébergement variées, allant des camps de base aux lodges de luxe. Le prix variera en conséquence : 65€ la nuit dans un hôtel 3 étoiles contre 150€ la nuit dans un lodge 4 étoiles. Dans la plupart des cas, le prix inclura la pension complète.
  • Pourboires : Il est d’usage de donner un pourboire aux guides, aux chauffeurs et au personnel des lodges. Prévoyez un budget d’environ 5 à 10% du coût total de votre safari.

Selon le niveau de luxe et d’exclusivité souhaité, le prix d’un safari pourra donc varier de 200€ à 600€ par personne et par jour pour un safari de luxe sur mesure, hors billets d’avion.

Hippopotames sur les berges du lac Naivasha

Safari au Kenya ou en Tanzanie : quelle destination choisir ?

Vous rêvez de partir en safari dans les plus beaux parcs animaliers d’Afrique de l’Est mais vous hésitez entre un safari au Kenya et un safari en Tanzanie ? Passage en revue des différents critères à prendre en compte au moment de faire votre choix : budget, période de l’année, type d’hébergement,…

  • Pays et parcs les plus visités : Historiquement, le Kenya a ouvert ses portes au tourisme bien plus tôt que la Tanzanie. De manière générale, on croise donc plus de monde en safari au Kenya.
  • Temps de trajet : Au Kenya, les parcs et les réserves sont fort éloignés les uns des autres. On passe donc pas mal de temps sur la route, ce qui peut être un inconvénient pour certains voyageurs pressés par le temps… En Tanzanie, les parcs du nord sont proches les uns des autres et facilement accessibles depuis Arusha, ce qui permet de maximiser les moments d’observation de la faune et de la flore.
  • Climat : Le climat en Tanzanie et au Kenya étant assez similaire, la saison sèche entre juin et octobre est idéale pour y organiser un safari.
  • Animaux : La densité de la faune est équivalente en Tanzanie et au Kenya. Les léopards sont présents dans de nombreux parcs et réserves des 2 pays mais, discrets, ils y sont difficilement visibles. Les lions sont rois dans le Serengeti et le Masaï Mara, tandis que les parcs Amboseli au Kenya et Tarangire en Tanzanie sont connus comme les royaumes des éléphants.
  • Budget : De manière générale, un safari au Kenya offrira un meilleur rapport qualité/prix car les billets d’avion sont souvent moins chers pour le Kenya que la Tanzanie, les options d’hébergement sont plus variées au Kenya (mais de niveau plus élevé en Tanzanie) et le coût de la vie est plus élevé en Tanzanie.

Combiner safaris et plage : quelles sont les plus belles plages du Kenya ?

Si vous souhaitez conclure votre safari par un agréable moment de détente à la plage, la côte kenyane regorge de magnifiques plages offrant des étendues de sable blanc, des eaux turquoises et une richesse marine spectaculaire.

Le plus souvent accessibles en avion depuis Nairobi ou Mombasa, voici quelques-unes des plus belles plages du Kenya :

  • Diani Beach : Située au sud de Mombasa, la plage de Diani est célèbre pour ses kilomètres de sable blanc bordé de palmiers. C’est l’une des plus belles plages de l’océan Indien, et l’une des plus prisées du Kenya.
  • Tiwi Beach : Un peu au nord de Diani Beach, Tiwi est une plage calme, en dehors des sentiers touristiques. À marée haute, son lagon turquoise offre l’une des plus agréables zones de baignade de toute la côte.
  • Malindi Beach : Nichée sur la côte nord de Mombasa, Malindi Beach est la deuxième station balnéaire la plus fréquentée et la plus animée du Kenya. Destination prisée par les amoureux de la plage, Malindi est également réputée pour être l’un des meilleurs spots de surf du Kenya.
  • Watamu Beach : Non loin de Malindi, Watamu Beach est renommée pour ses récifs coralliens préservés et sa biodiversité marine exceptionnelle. Cette plage idyllique borde un charmant petit village de pêcheurs et se distingue comme l’une des trois principales zones de ponte des tortues marines au Kenya.
  • Lamu Island : Au large de la côte nord, l’archipel de Lamu, surnommé le “Petit Zanzibar”, offre un mélange unique de plages préservées, de villages traditionnels swahilis et d’une atmosphère intemporelle. À l’écart du tourisme de masse, la vieille ville de Lamu témoigne, à travers son organisation et son architecture, de l’influence des civilisations arabes, indiennes et européennes qui s’y sont entremêlées pendant plus de 700 ans.

Watamu Post Cover

Vous rêvez d’un séjour safari au Kenya ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure, avec un choix d’itinéraire et d’hébergement parfaitement adapté à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.

You May Also Like