Lions au Masaï Mara

Safari au Kenya | Quels parcs choisir ?

Avec plus d’une cinquantaine de parcs nationaux et de réserves animalières, le Kenya offre une multitude d’options pour les amateurs de safaris. Que ce soit en 4×4, à pied, à cheval ou à vélo, les possibilités sont nombreuses pour découvrir la splendeur de la faune qui peuple les savanes et les plaines kényanes.

Quel choix ferez-vous parmi ces 10 parcs incontournables ?

Parc National de Nairobi

Le parc national de Nairobi n’est certainement pas le parc le plus connu du Kenya, ni le plus grand. Mais sa situation en périphérie du centre-ville lui confère un statut particulier : celui d’abriter une grande diversité d’animaux sauvages (lions, girafes, zèbres, léopards, rhinocéros, etc.) tout en étant entouré par des développements urbains qui donnent lieu à d’étonnants panoramas…

Copyright @Grace Nandi on Unsplash

Souvent boudés par les voyageurs étrangers qui lui préfèrent des parcs plus renommés, le parc national de Nairobi est néanmoins réputé pour l’observation des rhinocéros. Heureux hasard ou pas, les rhinocéros que nous avons pu y observer à peine sortis de l’avion seront les seuls aperçus durant notre séjour…

Rhinos dans le Parc National de Nairobi, Kenya

Lac Naivasha & Crescent Island Game Sanctuary

Situé à environ 90 kilomètres au nord-ouest de Nairobi, le lac Naivasha est l’un des seuls bassins d’eau douce de la vallée du Grand Rift. Situé à 1884 mètres d’altitude et couvrant une superficie de 139 km2, le lac est reconnu comme site Ramsar depuis 1995, ce qui en fait un écosystème aquatique d’importance mondiale.

Naïvasha Lake, Kenya

Célèbre pour ses importantes populations d’hippopotames et la grande variété d’oiseaux qu’on peut y observer, parmi lesquels aigles marins, hérons Goliath, martins-pêcheurs, choucadors, pélicans et flamants roses, le lac Naivasha est également connu pour les safaris à pied que l’on peut faire sur les rives de Crescent Island !

Hippopotames sur les berges du lac Naivasha

En 1988, les eaux du lac Naivasha baissent tellement qu’elles laissent apparaître Crescent Island. Cette presqu’île en forme de croissant abrite une incroyable diversité d’écosystèmes où girafes, gnous, cobes de Fassa, zèbres, buffles, gazelles et antilopes évoluent librement, sans aucun prédateur pour les menacer. Il y a ainsi plus d’animaux par hectare sur Crescent Island que dans tout autre parc du Kenya !

Juste en face, Sanctuary Farm est une autre importante zone de conservation où il est également possible de partir à la rencontre des animaux sauvages à pied, à vélo ou à cheval !

Parmi les zèbres au Sanctuary Farm

Retrouvez ici le récit de notre safari à pied au lac Naivasha.

Zèbres au Sanctuary Farm

Parc National de Nakuru

Situé un peu plus au nord que le lac Naivasha, le parc national Nakuru est une réserve de 188 km² qui entoure le lac du même nom. Renommé pour sa grande concentration de rhinocéros, c’est aussi l’un des meilleurs sites du pays pour observer l’une des 400 espèces d’oiseaux recensés dans les environs du lac Nakuru : pélicans, martins-pêcheurs, cigognes, hérons, autruches… et bien sûr, les flamants roses.

Copyright @Bibhash Banerjee on Unsplash

Si on comptait plus d’un million de flamants roses au lac Nakuru il y a encore quelques années, des changements environnementaux et la désalinisation de l’eau du lac ont poussé ces oiseaux à plutôt rejoindre d’autres régions, mais, en fonction de la période de l’année, ils sont toujours plusieurs milliers à s’y rassembler.

Parc National de Hell’s Gate

À quelques kilomètres du lac Naivasha, le parc national de Hell’s Gate est l’un des parcs les plus uniques du Kenya.

De taille réduite, à peine 70 km², le parc est renommé, non pas pour ses safaris en voiture comme la majorité des autres parcs, mais plutôt pour la beauté de ses paysages volcaniques et les nombreuses activités de plein air qui y sont offertes : randonnées et vélo de montagne – pas de félins ici, même si ces gorges ont inspiré Walt Disney pour le décor du Roi Lion – mais aussi escalade et sources d’eau chaude.

Hell's Gate National Park
Copyright @Photo by Antony Trivet on Unsplash

Le parc national de Hell’s Gate abrite par ailleurs une grande variété d’animaux sauvages, y compris des girafes, des buffles, des zèbres, des babouins et des antilopes.

À ne pas manquer dans le parc national de Hell’s Gate :
> la Fisher Tower, une impressionnante tour volcanique de 25 mètres qui a servi de décor à de nombreux films
> le circuit de Buffalo, une superbe boucle d’environ 15 kilomètres qui permet de découvrir de magnifiques paysages, notamment des vues sur le mont Longonot
> les gorges de Njorowa, fortement appréciées pour leurs falaises basaltiques de plus de 10 mètres

Réserve du Masaï Mara

Mondialement connue pour sa faune abondante et ses paysages caractéristiques, la réserve du Masaï Mara fait partie des plus belles réserves d’Afrique.

Située dans le sud-ouest du Kenya, dans le prolongement naturel du parc national du Serengeti en Tanzanie, la réserve nationale du Masaï Mara fait partie de l’écosystème du Serengeti-Mara, qui se caractérise par de vastes plaines herbeuses, des zones de marais peu profonds et des collines recouvertes de broussailles.

Masai Mara, Kenya
Plaines du Masaï Mara

La réserve du Masaï Mara est renommée pour la diversité et la densité de sa faune. On y observe notamment les Big Five (lion, léopard, éléphant, buffle et rhinocéros) ainsi qu’une multitude d’autres espèces animales.

Masai Mara Post Cover
Lions au Masaï Mara
Lions au Masaï Mara

L’une des attractions les plus spectaculaires du Masaï Mara est sans conteste la grande migration des gnous de juillet à septembre.

Zèbre au Masaï Mara

➜ Si la réserve du Masaï Mara est la plus fréquentée pour un safari au Kenya, elle reste cependant moins visitée que le Serengeti en Tanzanie. Le Masaï Mara propose par ailleurs une gamme plus variée d’hébergements, ce qui offre plus de latitude au niveau des budgets.

Éléphants au Masaï Mara

Retrouvez ici le récit de notre safari dans la réserve du Masaï Mara.

Lions au Masaï Mara

Parc National Amboseli

Situé dans la Vallée du Grand Rift, à environ 250 km au sud-est de Nairobi, le parc national Amboseli est le plus ancien parc du Kenya et, après le Masaï Mara, le second parc le plus visité du pays.

Longeant la frontière de la Tanzanie, le parc s’étend sur une superficie de 392 km², ce qui en fait l’un des plus petits parcs du Kenya. Composé essentiellement de plaines assez pauvres en végétation, le parc offre un point de vue exceptionnel sur le plus haut sommet d’Afrique, le Kilimandjaro (5895 mètres d’altitude).

Éléphant devant le Kilimandjaro
Éléphant devant le Kilimandjaro

La richesse de la faune est impressionnante pour la petite superficie du parc : zèbres, gnous, antilopes, phacochères, hippopotames et oiseaux par centaines se regroupent souvent près des marécages. Les girafes progressent quant à elles d’acacias en acacias pour se nourrir et se protéger du soleil.

Girafe sous un arbre d'acacia, Amboseli
Girafes sous un arbre d’acacia (Copyright @Emilie Lays)
Girafes, parc Amboseli

Félins et carnivores se font plus rares à Amboseli mais, avec un peu de chance, on peut tout de même y observer les Big Five !

Lions en approche, parc Amboseli

Mais le parc national Amboseli, c’est avant tout le royaume des éléphants, qu’on ne se lasse pas d’observer avec le Kilimandjaro en arrière-plan ! Grâce aux chercheurs et au soutien des communautés locales, on dénombre aujourd’hui plus de 1800 éléphants dans le parc national Amboseli, contre 600 en 1972.

Troupeau d'éléphants devant le Kilimandjaro
Troupeau d’éléphants devant le Kilimandjaro (Copyright @Virginie Lévèque)
Troupeau d'éléphants dans les marécages d'Amboseli

➜ La petite taille du parc national Amboseli est en fait un avantage pour le safari, dont l’expérience s’avère au final moins éprouvante qu’au Masaï Mara par exemple. Les temps de trajet plus courts permettent en effet de profiter plus longuement des moments d’observation des animaux. C’est par ailleurs l’un des seuls parcs nationaux qu’il est possible de visiter librement (en self-drive) pendant la saison sèche, à condition d’avoir un véhicule adapté et de bien respecter la réglementation en vigueur.

Éléphants dans le parc Amboseli
Éléphants dans le parc Amboseli

Retrouvez ici le récit de notre safari au parc national Amboseli.

Parc National Tsavo

Le parc national Tsavo, le plus vaste d’Afrique, est une région volcanique à la terre rouge, réputée pour ses paysages emblématiques (rocher d’observation de Mudanda, sources de Mzima, formations rocheuses de Shetani Lava) et l’incroyable variété de sa faune, incluant les Big Five et des animaux endémiques comme l’autruche de Somalie, l’oryx Beisa et la gazelle de Waller (aussi appelée antilope girafe).

Le parc est divisé en deux sections distinctes, Tsavo East et Tsavo West, chacune offrant des écosystèmes et une faune variés.

Traversé par le plateau de Yatta, l’une des plus grandes coulées de lave au monde (290 km), Tsavo Est est réputé pour abriter plus d’un millier d’éléphants à la peau rouge ainsi que de nombreuses lionnes avec leurs lionceaux. Les lions du Tsavo sont d’ailleurs connus pour avoir dévoré plus d’une centaine de cheminots lors de la construction du chemin de fer entre le Kenya et l’Ouganda en 1898.

Copyright @Niko Lewman on Unsplash

Côté Tsavo West, divers points d’eau alimentés par les glaciers du Kilimandjaro permettent d’observer de nombreux crocodiles et hippopotames. Le Ngulia Rhino Sanctuary, quant à lui, joue un rôle crucial dans la conservation des rhinocéros noirs et accueille aujourd’hui près de 80 spécimens.

Copyright @Polina Koroleva on Unsplash

➜ Moins fréquenté que le parc Amboseli ou la réserve du Masaï Mara, le parc national Tsavo offre une expérience de safari plus exclusive et plus intime, avec des possibilités d’observation paisible et moins perturbatrice des animaux.

Réserve nationale de Samburu

Située dans le nord du Kenya, la réserve nationale de Samburu est une réserve animalière de 165 km² qui se trouve à l’ouest de la réserve de Shaba et au nord de Buffalo Springs, dont elle est séparée par la rivière Ewaso Ng’iro. C’est l’une des réserves les moins connues du Kenya, et par conséquent l’une des moins fréquentées.

Copyright @David Clode on Unsplash

Composées d’une savane semi-aride parsemée d’arbustes et de petits acacias, les réserves de Samburu, Shaba et Buffalo Springs présentent la même faune, avec néanmoins plus de densité à Samburu.

On peut y observer 4 des Big Five (lion, léopard, éléphant et buffle) ainsi que des espèces que l’on trouve plus difficilement dans les autres parcs et réserves du Kenya, notamment la girafe réticulée, le zèbre de Grévy, l’oryx Beisa et la gazelle de Waller (antilope girafe). La réserve nationale de Samburu abrite par ailleurs la plus forte concentration de léopards.

Ol Pejeta Conservancy

Située au coeur du Kenya, sur le plateau de Laikipia, Ol Pejeta Conservancy est une réserve privée d’une superficie de 360 km². Ses grandes plaines de savane ne sont pas sans rappeler celles du Masaï Mara et la faune y est de fait assez similaire : de nombreux herbivores (zèbre des plaines, impala, buffle d’Afrique, gazelle de Thomson, phacochère et cobe des roseaux) mais aussi tous les Big Five et la girafe réticulée, comme à Samburu.

Souvent cité en exemple pour sa gestion et sa politique de conservation des animaux sauvages, Ol Pejeta est l’un des principaux sanctuaires de conservation du Kenya, notamment pour les espèces menacées telles que les rhinocéros noir et blanc, les léopards, les guépards et les chimpanzés.

Ol Pejeta Conservancy, Kenya
Copyright @ David Clode on Unsplash

Outre les safaris traditionnels, Ol Pejeta propose une gamme d’activités uniques, telles que des safaris à pied, des rencontres avec les gardiens de rhinocéros, des visites du sanctuaire des chimpanzés et des excursions nocturnes dans la réserve.

Parc National de Méru

Situé à 350 km à l’est de Nairobi, le parc national de Méru est un parc très peu fréquenté au Kenya. Décimée par un braconnage intensif dans les années 90, la faune s’est pourtant bien repeuplée depuis sur les 870 km² de zone humide du parc, faisant de Méru l’un des parcs les plus diversifiés de toute l’Afrique.

Mery National Park, Kenya
Copyright @Jennifer Deacon on Unsplash
Tenté.e par l’aventure d’un safari au Kenya ?

Confiez-nous la création de votre voyage sur mesure, avec un itinéraire et des hébergements adaptés à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous dès maintenant à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.
You May Also Like