Watamu Post Cover

Watamu | Guide pour un combo plage safari réussi

Après une semaine de safari intensif entre les plaines du Masai Mara, les rives du lac Naivasha et le parc national Amboseli, un peu de repos ne pouvait pas faire de mal… Et pour ce, rien de tel qu’une semaine à Watamu, petit coin de paradis en bordure d’Océan Indien.

Vous rêvez d’un séjour au Kenya qui combine plages de rêve et animaux sauvages ?

Laissez-nous créer votre voyage sur mesure, avec un itinéraire et des hébergements adaptés à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous dès maintenant à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.

Plage de Watamu, Kenya

Watamu en quelques mots

Situé à 105 kilomètres au nord de Mombasa et à 15 kilomètres au sud de Malindi, Watamu est un petit village de pêcheurs swahili de moins de 2000 habitants.

Station balnéaire très prisée des touristes depuis quelques années, Watamu a malgré tout conservé un caractère calme et paisible, avec des maisons traditionnelles nichées dans la palmeraie et un littoral sauvage encore peu fréquenté. On est loin des complexes hôteliers de Mombasa ou Diani Beach…

Maisons traditionnelles à Watamu
Maisons traditionnelles à Watamu (Copyright @Stéphane Janssens)

Sous l’effet des marées, l’océan se retire à plus d’un kilomètre de la côte à marée basse, laissant apparaître les nombreuses formations rocheuses et coralliennes qui séparent le littoral de Watamu en trois baies idylliques : Watamu Bay, Turtle Bay et Blue Lagoon Bay. Toutes font partie intégrante du parc marin de Watamu, connu pour sa diversité d’espèces marines et son engagement en faveur de la préservation de l’environnement. Watamu est d’ailleurs connu pour être l’un des trois principaux lieux de pontes des tortues au Kenya.

Comment se rendre à Watamu ?

Quand on arrive de l’étranger, l’aéroport international de Moi à Mombasa est la porte d’entrée la plus proche. De là, un transfert terrestre vers Watamu est possible en bus (+/- 3h de route en passant par Malindi) ou en taxi (2h de route environ).

Depuis Nairobi, il est possible de rejoindre Mombasa en avion, en train ou en voiture.

  • En avion, il faut compter 1h08 de vol pour un coût variant entre 40€ et plus de 200€ par personne. Kenya Airways, Jambojet et KLM proposent plus de 400 vols directs par semaine.
  • En voiture, il faut compter 8 heures de route pour couvrir les 500 kilomètres qui séparent Nairobi de Mombasa. À moins d’intégrer ce temps de route dans un itinéraire passant par les parcs Amboseli ou Tsavo, c’est un long trajet qu’il vaut mieux éviter.
  • La nouvelle ligne ferroviaire reliant Nairobi à Mombasa (Madaraka Express) offre deux possibilités intéressantes :
    • Le train express permet de rejoindre Mombasa en 5h30, avec des départs de Nairobi SGR à 15 heures et à 22 heures. Un trajet coûte 6€ par adulte, 19€ en 1ère classe.
    • L’Inter-County quitte quant à lui le terminus de Nairobi SGR à 8 heures du matin pour arriver à Mombasa à 14 heures. Le prix des billets est identique à celui du train express.
Train Nairobi - Mombasa
Train reliant Nairobi à Mombasa

➜ Après notre dernier safari au parc national Amboseli, nous avons demandé à nos chauffeurs de nous déposer à la gare d’Emali où nous avons pris le train en provenance de Nairobi à 9h31. Nous sommes descendus à Mariakani à 13h27. Le trajet nous a coûté 4,30€ par adulte et 2,20€ pour les moins de 11 ans. Un tarif imbattable pour un niveau de confort plus que raisonnable.

Mariakani SGR Railway Station
Mariakani SGR Railway Station (Copyright @Stéphane Janssens)

Ayant lu que le trafic à Mombasa pouvait s’avérer infernal, nous sommes descendus à l’arrêt juste avant, sans savoir que la gare SGR de Mariakani est vraiment perdue au milieu de nulle part ! Ici, pas de bus ou de taxis qui attendent à la sortie. Alors quand on constate que le mini bus qu’on a réservé nous a manifestement oublié, il faut juste prendre son mal en patience 😓

Sur la route entre Mombasa et Watamu

Il est également possible de rejoindre Watamu depuis Malindi. Kenya Airways, Jambojet et Skyward Express proposent en effet près de 60 vols directs entre Nairobi et Malindi, pour un coût variant de 50€ à plus de 200€. Une fois à Malindi, le trajet en voiture se fait en 30 minutes.

Quand partir à Watamu ?

Avec un ensoleillement moyen de 12 heures par jour et des températures qui oscillent entre 27° en août – en plein coeur de l’hiver austral – et 31° en mars, la côte Est du Kenya est un endroit agréable toute l’année. Il n’est cependant pas rare d’y subir d’importantes averses, surtout en saison des pluies – de mars à avril et d’octobre à novembre.

Pour les amateurs de plongée sous-marine et d’activités nautiques, les températures de l’eau sont, elles aussi, très confortables tout au long de l’année, puisqu’elles varient entre 26° en août et 30° en février.

Comment se déplacer à Watamu ?

Pour ceux qui ne disposent pas de leur propre voiture sur place, il existe plusieurs moyens de transport pour se déplacer à Watamu :

  • Les taxis sont généralement utilisés pour des trajets spécifiques ou des visites touristiques organisées.
  • Les moto-taxis – aussi appelés boda-bodas – sont souvent utilisés pour les trajets rapides et peu coûteux.
  • Petits taxis à trois roues, les tuk-tuks sont très populaires pour les déplacements locaux et les courts trajets. On peut s’y installer à 2 ou 3, avec de l’espace à l’arrière pour y mettre quelques sacs. Il faut compter de 1 à 3€ par trajet et par tuk-tuk pour la majorité des déplacements à Watamu.
Tuk-tuks à Watamu
Tuk-tuks à Watamu (Copyright @Stéphane Janssens)

➜ Si vous êtes satisfait de votre premier trajet, prenez le numéro de votre chauffeur et passez par lui pour arranger vos futurs trajets : les prix seront plus avantageux et le service de meilleure qualité. Veillez par contre à toujours convenir du prix avant de monter à bord d’un tuk-tuk, afin d’éviter tout malentendu par la suite.

Où loger à Watamu ?

Watamu offre diverses options d’hébergement en fonction de votre budget et de vos préférences.

Kobe Resort, Watamu
Kobe Suite Resort, Watamu (Copyright @Stéphane Janssens)

➜ À 3 familles, il était plus simple et plus convivial de loger tous ensemble dans une maison, d’autant que la plupart des locations de vacances proposent du personnel pour la cuisine et le ménage. Nous avons donc opté pour une maison de 6 chambres avec piscine, située à une centaine de mètres de la plage et à proximité de quelques restaurants et d’un supermarché. Un excellent choix pour un accès facile aux services et activités…

Où manger à Watamu ?

Watamu ne manque pas de cafés et restaurants offrant une cuisine locale et internationale.

Pour un lunch avec vue, le Kobe Beach Restaurant est l’endroit idéal ! De jolies tables blanches sont dressées sous d’immenses toiles d’ombrage, avec la superbe plage et les eaux translucides de Garoda Beach en arrière-plan. Au menu, pâtes maison, risottos, burgers et viandes mais aussi crustacés et poissons frais. Il y en a pour tous les goûts… Et à 12€ le poisson grillé du jour, on est dans une gamme de prix plutôt raisonnable. Réservation indispensable !

Kobe Beach Restaurant
Vue du Kobe Beach Restaurant

Au Padel House, on peut jouer au paddle – de préférence en fin de journée – ou prendre l’apéro sur de beaux transats juste devant les terrains. On peut aussi réserver une table au restaurant du club house, qui propose une excellente cuisine italienne. Pâtes ou pizzas, on se régale !

Apéro time au Padel House de Watamu
Apéro time au Padel House de Watamu

Le Coconut Beach Cafe est un resto de plage typique : un cadre qui ne paie pas de mine, une vue magnifique sur l’océan et une carte variée à prix raisonnables.

Nous y avons été à midi, sans réserver, et heureusement que nous avions l’après-midi libre car le service s’est avéré vraiment très lent 😅 Mais quand on est en vacances et qu’on profite d’une vue pareille…

Coconut Beach Cafe, Watamu

Également situé sur Watamu Beach, le Willy Beach Restaurant offre une belle variété de plats dans un cadre joliment décoré et à prix très raisonnables. Le service est cordial et efficace, à recommander !

Willy Beach Restaurant
Willy Beach Restaurant (Copyright @Stéphane Janssens)

Situé à Mida Creek, The Crab Shack est littéralement niché au coeur de la mangrove. Invisible du parking, on y accède en empruntant une succession de sentiers sur pilotis. Et au bout, une vue privilégiée sur Mida Creek et le coucher du soleil.

The Crab Shack
The Crab Shack (Copyright @Stéphane Janssens)

Comme son nom l’indique, l’endroit est connu pour servir du crabe de palétuvier, des fruits de mer et du poisson frais. Pour les indécis, le “mixed seafood grill” à 30€ est un excellent choix, copieux et délicieux.

Mixed seafood grill au Crab Shack, Watamu
Mixed seafood grill au Crab Shack, Watamu

Quelques adresses repérées mais que nous n’avons pu tester, faute de temps…

  • Le restaurant panoramique du Rock and Sea (attention, il faut un bateau pour y accéder !)
  • Le Lichthaus est le spot Instagram de Watamu 🤩 On y va pour la nourriture et les cocktails, mais avant tout pour un selfie au coucher du soleil, dans l’un des filets surplombant Mida Creek…
  • Le Papa Remo Beach propose une cuisine locale et internationale de qualité. L’endroit est aussi connu pour ses beach parties du samedi soir 🪩
  • Le Pilipan propose une petite restauration et d’excellents cocktails.

Que voir, que faire à Watamu ?

Profiter de magnifiques plages

Figurant parmi les plus belles du monde, les plages de Watamu invitent à la baignade et aux longues ballades les pieds dans l’eau.

➜ Attention de ne pas utiliser de masque de plongée, sous peine de devoir payer un droit d’entrée au parc national marin de Watamu 🤿

Garoda Beach, Watamu
Garoda Beach, Watamu

➜ À marée basse, l’océan se retire sur plus d’un kilomètre. C’est le moment idéal pour aller se promener jusqu’à Love Island sans avoir de l’eau plus haut que la taille.

Watamu Beach
Watamu Beach (Copyright @Stéphane Janssens)
Watamu Beach
Watamu Beach (Copyright @Stéphane Janssens)
Watamu Beach

Parc national marin de Watamu

Fondé en 1968, le parc national marin de Watamu est l’un des premiers parcs marins protégés du Kenya. Rassemblant plus de 150 espèces de coraux, près de 500 espèces de poissons ainsi que d’innombrables crustacés, mollusques et invertébrés, il est classé comme l’un des plus beaux lieux de plongée de toute la côte orientale africaine

Pour les amateurs de plongée sous-marine, le parc offre également l’opportunité de rencontrer tortues, raies manta, dauphins et requins baleines.

Bon à savoir

  • Le parc national marin de Watamu est accessible moyennant un droit d’entrée de 17$ par adulte et 13$ par enfant. L’entrée est valide pour une tranche de 24 heures.
  • Il n’est pas nécessaire d’acquitter un droit d’entrée pour se baigner à Watamu. On ne peut par contre pas utiliser de masque de plongée sans payer un droit d’accès.

Stand up paddle avec les dauphins

Watamu compte plusieurs groupes de dauphins résidents : des dauphins à long bec de l’Indo-Pacifique, des dauphins à bosse de l’Indo-Pacifique et des dauphins tachetés. Sur papier, une rencontre avec des dauphins en stand up paddle s’annonçait comme une expérience unique et totalement magique. C’était sans compter un capitaine aux abonnés absents le matin même de l’expédition. Et sans bateau, pas de dauphins 😭

Bon à savoir

  • Tribe Watersports propose diverses activités nautiques à Garoda Resort, dont l’expédition dauphins en stand up paddle. Leurs installations sont sur le site de l’hôtel Garoda Beach.
  • Le meilleur moment pour partir à la rencontre des dauphins est tôt le matin. Rdv au Garoda Resort aux environs de 7h 😴
  • L’expédition dauphins coûte 80$ par adulte et 50$ par enfant, hors droits d’entrée au parc national marin de Watamu.
Garoda Resort, Watamu
Garoda Beach
Garoda Beach (Copyright @Virginie Lévèque)

Sortie pêche à Watamu

Avec plus de 500 kilomètres de côte et les eaux chaudes de l’océan Indien, le Kenya offre de parfaites conditions pour la pêche au gros. Et si plusieurs endroits – Malindi, Kilifi et Shimoni notamment – sont connus pour l’abondance de poissons qu’on y trouve, Watamu est le seul à être baigné par un courant très fort qui attire toutes les variétés de Marlin. C’est donc l’un des rares endroits dans le monde où il est possible de faire un “slam” record, c’est-à-dire pêcher trois espèces de Marlin différentes en 24 heures.

Pêche à Watamu
Départ aux aurores pour une sortie de pêche au gros (Copyright @Stéphane Janssens)

➜ Le prix d’une sortie de pêche varie en fonction de sa durée – souvent une journée complète ou une demi-journée – et de la taille du bateau. Nous avons payé 300$ pour une demi-journée sur un bateau pouvant accueillir 5 personnes.

Pêche à Watamu

Blue safari

Avec des eaux limpides et riches en coraux multicolores, Watamu est une destination idéale pour l’organisation d’un blue safari, qui consiste à explorer les écosystèmes marins en bateau et/ou en snorkeling.

➜ La majorité des blue safaris organisés par les hôtels et les entreprises locales coûtent entre 30$ et 40$ par personne pour une journée sur un bateau à fond de verre avec un moment d’observation des dauphins, un arrêt snorkeling et un lunch sur une petite île.

Blue Safari à Watamu
Blue Safari à Watamu

Nous avons quitté Garoda Beach tôt le matin pour partir à la rencontre des dauphins.

Après une pause snorkeling écourtée tant il était dangereux de nager entre les bateaux – rares sont les capitaines qui semblent se soucier de la présence de nageurs à proximité au moment de faire leurs manoeuvres – nous nous sommes dirigés vers Sudi Island, petite île inhabitée entourée de mangroves.

Lunch à Sudi Island, Watamu

Une fois débarqués, nous avons profité d’un délicieux lunch fait de poissons frais et de langoustes grillées au barbecue.

Dhow Cruise

Un dhow est un type de voilier traditionnel utilisé pour la pêche et le commerce dans plusieurs régions de l’océan Indien, en particulier le long de la côte est africaine. Leur conception varie selon les régions, mais la plupart sont caractérisés par des voiles triangulaires et une construction en bois.

Dhow Cruise à Mida Creek, Watamu

Une croisière sur un dhow fait partie des activités incontournables à Watamu. Celle-ci se déroule le plus souvent dans la baie de Mida Creek, en fin de journée.

S’étendant sur plus de 30 km², la réserve de Mida Creek est formée de vastes forêts de mangrove, d’eaux peu profondes et de grandes étendues de vasières à marée basse. Elle abrite de nombreux oiseaux et est également utilisée par les locaux pour la pêche de subsistance.

Dhow Cruise à Mida Creek, Watamu
Dhow Cruise à Mida Creek, Watamu
Coucher de soleil sur Mida Creek
Coucher de soleil sur Mida Creek

➜ Selon la formule choisie, un apéritif ou un repas est servi à bord pendant la croisière. Il faut compter 50$ par personne pour 3 heures de croisière avec repas et boissons à volonté.

Parmi les activités que nous n’avons pas eu l’occasion de faire :

  • Le Watamu Turtle Watch est un important centre de protection des tortues. Il comprend un refuge pour soigner les tortues blessées et malades avant de les relâcher, mais aussi un centre d’éducation et de lutte contre le braconnage et le trafic des tortues.
  • La ferme à serpents Bio-Ken permet d’observer de nombreux reptiles et amphibiens africains mais aussi d’en apprendre davantage sur l’utilité de ces animaux, la création des anti-venins et la préservation des espèces en danger.
  • À quelques dizaines de kilomètres de Watamu, les ruines de Gede sont les vestiges d’une ville swahilie, datant du XIIe siècle. On peut y découvrir les vestiges de palais et de mosquées, mais aussi des tombes et des objets témoignant de l’époque où la zone était un haut lieu de commerce international : vases de l’ère Ming, lampes métalliques indiennes ou encore perles en verre de Venise.
Vous rêvez d’un séjour au Kenya qui combine plages de rêve et animaux sauvages ?

Laissez-nous créer votre voyage sur mesure, avec un itinéraire et des hébergements adaptés à vos désirs et à votre budget.

Contactez-nous dès maintenant à hello@nanoo.travel pour recevoir votre devis personnalisé.

You May Also Like